Les alentours

Entre Pays Cathare et Terres Catalanes

Tous les chemins mènent à Belesta… Que l’on arrive par Millas, ou que l’on chemine par la Vallée de l’Agly, en passant non loin du sommet de Força Real d’où l’on peut embrasser le Roussillon d’un seul regard.

Et là, semblant veiller sur la plaine du Roussillon, Bélesta de La Frontière rappelle que ce charmant village marquait autrefois la limite entre le Royaume de France et celui d’Aragon, avant que le Roussillon ne soit rattaché à la France par le Traité des Pyrénées. En se promenant autour du village, on trouve encore les traces de cette frontière matérialisée par des bornes.

Du haut de ses 370 m d’altitude, Bélesta de La Frontière dégage un charme pittoresque. Tout autour, la garrigue, la roche blanche, noire, grise, rouge, ocre et les vignobles façonnent le paysage.

À flanc de montagne, tourné vers le Sud, le village fait face au majestueux Canigou, montagne emblématique des Catalans (2 784 m).

A pied

Un Château-Musée de la Préhistoire

Le château médiéval qui abrite aujourd’hui le Musée de la Préhistoire domine le village. La découverte en 1983 d’une grotte et de nombreux vestiges néolithiques a donné naissance à un musée retraçant l’histoire de cette période.

Château-Musée de la Préhistoire de Belesta

Atelier d’Art – Thierry Blaise

Sculptures, créations de bijoux, d’objets…

N’hésitez pas à visitez l’atelier de cet ancien élève de l’école Boulle en sculpture sur bois. Cet artiste qui a débuté chez un célèbre antiquaire parisien est rapidement devenu créateur à son tour.

Atelier d'Art - Thierry Blaise

Circuit d’eau

Adeptes de tourisme vert ou avides de découvrir l’environnement local immédiat, vous suivrez le lit du cours d’eau local, admirerez la faune et la flore des Fenouillèdes, bercés par le chant des oiseaux, à moins que ce soit par le crissement des cigales.

Circuit d’eau

A vélo

Le dolmen Moli del Vent

C’est un tombeau constitué d’une chambre funéraire appelée « cella », composée de pierres plates dressées et d’un couloir d’accès en grosses dalles. Cette construction est exceptionnellement bien conservée (-2500ans), car il est rare de pouvoir observer le tumulus presque en place, avec son parement de pierres plates.

dolmen Moli del Vent

Les bornes frontières

Elles se trouvent actuellement sur la limite des territoires des communes de Bélesta et d’Ille-sur-Têt. Elles ont servi de jalons lors de l’établissement du cadastre napoléonien. En bon état de conservation, leurs rôles étaient de matérialiser la frontière franco-catalane en place entre 1258 (année du traité de Corbeil) et 1659 (année du traité des Pyrénées).

La borne frontière

Orgues d’Illes/Têt

Dans la vallée de la Têt, à mi-chemin entre mer et montagne, venez à la rencontre d’un paysage exceptionnel de « cheminées de fées ». C’est un paysage unique aux reliefs colorés que l’eau a sculpté dans des argiles et des sables arrachés aux massifs pyrénéens. Une promenade d’environ une heure vous conduira à l’intérieur de ce chef-d’oeuvre de la nature.

Orgues d’Illes/Têt

En voiture

Perpignan et le Palais des Rois de Majorque

Palais édifié par le souverain catalan Jacques II, le palais des rois de Mallorca de Perpignan s’inscrit dans la lignée des grands palais-forteresses de la fin du Moyen Âge. C’est un fleuron de l’architecture gothique en Roussillon.

Palais des Rois de Majorque

Le château cathare de Peyrepertuse

Ce château se dresse sur une crête calcaire à près de 800m d’altitude au-dessus de la garrigue et des vignes. C’est l’un des plus beaux exemples de forteresses cathares comptant parmi l’ancienne ligne de défense des « cinq fils de Carcassonne ».

Château cathare de Peyrepertuse

Collioure

Collioure, joyau de la côte rocheuse, bénéficie d’un cadre authentique et d’un environnement protégé. Au pied du Château Royal, le petit port catalan se niche à l’abri dans une crique où viennent se mélanger les eaux de la Mer Méditerranée et les roches schisteuses de la chaîne des Pyrénées.

Collioure