Un lieu d’architecture et d’histoires

Histoire d’hommes

L’aventure Riberach commence en 2006, par l’association d’hommes et d’idées autour d’un projet commun. Sur ces terroirs du piémont pyrénéen, 5 hommes s’engagent dans une production de qualité et résolument bio, de vins qu’ils souhaitent élever sur place, dans un lieu à leur image.

Histoire d’espaces

Quoi de mieux pour faire du vin qu’une vieille cave ? L’ancienne cave coopérative viticole du village n’est plus qu’une friche industrielle depuis 10 ans. Karin et Luc la réhabilitent pour y abriter les chais du vin Riberach. Avec l’espace restant (2000m²), ils conçoivent un hôtel-restaurant de standing, contemporain, inspiré de leur culture urbaine.


2 hommes...

Domaine Riberach

Histoire de perspectives

Aujourd’hui, Riberach est un bâtiment longiligne, amarré sous le château médiéval de Belesta, dont il suit les lignes verticales. Sa piscine naturelle termine l’édifice, telle une proue. De part ses coursives cheminant au sein du bâtiment, et ses perspective de pignons percés de hublots, Riberach s’inspire de l’architecture navale. Une invitation aux voyages, à la rêverie et à l’écoute des sens.


Plafond Eiffel de la salle des presses

Histoire d’architectures

Préserver la charpente Eiffel de la salle des presses et y accueillir le restaurant, ouvrir les anciennes cuves sur les jardins et y installer les chambres et suites, accrocher la terrasse lounge en métal et bois à la pierre des façades, travailler les matériaux bruts, marier le végétal, le minéral et l’organique. Conserver les volumes et structurer l’espace, entre style industriel et matières naturelles, des surprises à chaque étage !


Panneaux photovoltaïques

Histoire d’éco-lo(d)gie

Imprégnés de leur culture architecturale écoresponsable, Karin et Luc mettent en pratique leurs convictions. « La meilleure énergie étant celle que l’on ne consomme pas », ils choisissent de tirer parti des caractéristiques techniques et de l’inertie thermique du bâtiment, de chauffer, de refroidir et de produire leur eau chaude sanitaire par géothermie. 500m² de panneaux photovoltaïques en toiture complète l’installation. Le bassin de baignade conçu comme un biotope est filtré par les plantes. Au milieu des bambous, il accueille baigneurs, petits et grands, parmi grenouilles et libellules.